Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 22:16
                                                                     
S'il est des moments qui restent gravés à jamais au plus profond de sa mémoire, c'est bien celui-là. La toute première fois ! Comment décrire ce moment magique où, vous découvrez ce dont vous avez longtemps rêvé, et que, là, tout de suite, enfin, vous allez en palper les plaisirs imminents. Indescriptible émotion qui vous gagne et vous fait prendre de tremblements, de frissons.. Que de pensées envahissantes, avant même d’avoir goûté au plaisir de faire corps avec cet autre qui n’attend que vous. Le mélange de deux êtres pour ne faire qu’un n’est-il pas représentatif d’un tout harmonieux que rien ne saurait perturber. L’envie donne envie d’avoir envie et permet de franchir ce pas qui marquera à jamais votre existence.

Les images se chamboulent dans votre esprit, les pensées s’embrouillent, votre corps transpire rien qu’à cette idée. Des frissons parcourent votre dos de haut en bas, puis de bas en haut, lentement mais sûrement. Le coeur, par ses soubresauts, vous prépare à vivre de nouvelles sensations fortes et  intenses. Voici ce moment que vous attendiez tant, celui où vous allez concrétiser l'un de vos désirs profondément enfoui au plus profond de votre être. Vous n’en connaissez pourtant rien, mais vous savez d’ores et déjà que ce passage vous bouleversera, telle une Révolution intérieure.

C'est une belle journée d'été. Le beau ciel bleu net, sans nuages, Dame Météo ayant décidé de se mettre de la partie, vous rappelle qu'il s'agit d'une journée exceptionnelle, qui sera inoubliable. L’air chaud caresse votre peau en l’imprégnant de chaleur. Le petit vent qui souffle dans vos oreilles vous chante une douce mélodie, lancinante, entraînante, qui vous incite à vous laisser aller. Il est l’heure de se jeter à l’eau et de se noyer dans ce qui représente une goutte d’eau dans cet océan de vie.

Il est là, face à vous, vous offrant un regard sur lui, que vous ne perceviez peut-être pas jusqu'alors. Enfin, vous le rencontrez ! Cette attente qui vous a semblé interminable prend ainsi fin. Tout votre corps tressaille rien qu’à l’idée de vous en approcher. Il est puissant, beau, calme et rempli de caractère : une force de la nature.  Il vous dévoile sa silhouette que vous mirez goulûment, à la recherche de la moindre imperfection que vous ne trouvez pas. Ses longs cheveux soyeux vous attirent. Vous ne souhaitez qu’une seule chose, les toucher, les caresser afin d’en apprécier la douceur. Ce ne peut être réel, vous êtes en train de rêver....Vous osez avancer votre main, et de celle-ci, vous en appréhendez le contact avec sa peau. Vous retrouvez cette douceur qui berçait vos pensées à l'évocation de cet instant. Vous parcourez lentement ses lignes, vous imprégnant de son odeur si particulière. Vous voudriez que cet instant perdure à tout jamais tant il vous est impossible d’en imaginer la fin. Vous découvrez, peu à peu ce mystérieux étranger que pourtant vous semblez connaître depuis si longtemps à force de rêves et de désirs : ses rondeurs, ses saillies, ses aspérités, ses courbes, telle une excursion en terres inconnues, à travers monts et vallées. Du bout des doigts, vous le sentez tressaillir au contact de vos caresses. Elles le font réagir. Il n’est pas insensible à celles-ci. Son parfum vous enivre. Vous le reconnaîtriez entre mille. Il sent la liberté, l’impétuosité, la fougue d’un être que vous ne maîtrisez pas. Cet air sauvage et indomptable vous intimide, mais ravive la flamme du désir. Il vous est enfin accessible sans pour autant l’être totalement. Il garde une part de mystère que vous essayez de percer.

Progressivement, vous vous laissez aller à l'idée de vouloir l'enfourcher en passant délicatement votre jambe au-dessus de lui. L'Everest se fait de plus en plus palpable : ne faire qu'un, se sentir en osmose avec lui, dans un doux mouvement de va-et-vient. Vous respirez cet instant à pleins poumons, comme une bouffée d'oxygène dont vous ne soupçonniez pas les effets. Grisée, émue, vous le sentez vivre, vibrer entre vos jambes. Vous l'entendez souffler. Ses battements de coeur jouent une symphonie dont vous êtes le chef d'orchestre. C'est intense... Votre coeur s’emballe de plus en plus; votre corps tremblote. Votre respiration devient de plus en plus saccadée et vous vous laissez envahir par ces toutes nouvelles sensations.

Toute cette puissance mêlée à la délicatesse ! Pur instant de communion avec un autre, où tout s'oublie, passe, sans que rien ne puisse venir le perturber. Bonheur inestimable...!

Il s'appelait Tonnerre, un magnifique petit cheval mérens, à la robe noire comme l'ébène...

Partager cet article

Repost 0
Published by tinotinoblog - dans Inclassables
commenter cet article

commentaires

claiiireb 04/03/2012 10:38


J'ai adoré!!!! je savais qu'évidemment, ça n'allait pas être interdit aux moins de 18 ans, mais j'ai trouvé l'escalade dans le récit tout à fait géniale :D j'ai jamais monté à cheval, mais je
crois que quelque part, ça doit être sensuel, au sens premier du terme :D superbe! 

tinotinoblog 04/03/2012 18:31



L'idée première était évidemment de conditionner et de tromper le lecteur. Et ça marche :-) Je suis passionnée de chevaux et d'équitation, ça m'a grandement aidé pour faire vivre ce texte. Je te
confirme en tout cas que monter à cheval est source de sensations : ne faire qu'un avec sa monture, sentir la liberté de galoper sur une plage... Merci !



Présentation

  • : Le blog de Tinotino
  • Le blog de Tinotino
  • : Comment décrire ce qui est indescriptible ? Allez vous promener au gré de ma plume, en espérant que celle-ci réussisse à vous emmener avec elle !
  • Contact

Recherche

Archives