Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 20:25

Se mirer dans un miroir pour se regarder, s'admirer, percevoir ses défauts, cela nous arrive à tous.

Ah qu'il est bon de se pavaner devant cette glace et de s'autosatisfaire de sa petite personne, de cette image renvoyée vers soi, pour autant qu'elle nous convienne ! Si tel n'est pas le cas, alors cette glace, froide, brute, vide d'émotions peut se révéler être source d'intenses douleurs venant percuter notre ego.

Mais je ne vais pas vous parler de ce miroir-là. J'aimerais pouvoir vous en écrire un roman mais ce n'est pas le sujet de ce billet. Cela deviendrait vite plat même si cela pourrait peut-être briser la glace entre nous. Allez savoir ! Toujours est-il que ce miroir peut se traduire aussi de façon immatérielle, en ce qu'il n'est nul besoin de se trouver devant pour en percevoir les effets.

Ils n'étaient que des noms dans des dossiers, des situations parmi d'autres situations prises en charge dans le cadre de mesures d'AEMO (Assistance éducative en milieu ouvert) prononcées par un Juge des Enfants. Leur situation, propre à chacun, était compliquée. Un Juge des Enfants ne prononce pas une mesure d'AEMO parce que cela lui fait plaisir, mais plutôt parce qu'il estime que "la santé, la sécurité ou la moralité d'un mineur non émancipé sont en danger, ou si les conditions de son éducation ou de son développement physique, affectif, intellectuel et social sont gravement compromises" - art 375 du Code Civil link . Il n'est guère besoin d'expliciter le sens de cet article tellement il est clair à mon sens. Pour faire simple, on rentre bien souvent dans le cadre de familles complètement "déconnantes" qui, au travers de leurs carences, nuisent au bon développement de leur enfant, et ce, souvent sans s'en rendre compte. Cela arrive régulièrement dans le cadre de conflits parentaux, de divorces à la suite desquels les enfants se retrouvent pris au milieu de conflits d'adultes, adultes qui ne perçoivent plus que leur intérêt propre et non celui de leur progéniture. Les situations en arrivent à être ubuesques. La passion puis l'amour qui a pu en découler durant des années laissent place à la colère, à la haine et au ressentiment et la moindre étincelle provoque une explosion avec toutes les retombées que cela implique. 

Je ne les connaissais pas, ils ne me connaissaient pas. On ne s'est jamais rencontré.

D'eux, je n'ai lu que leurs dossiers dans lesquels étaient relatée l'histoire de leur vie, les répercussions psychiques sur leur construction, leurs souffrances, leurs fragilités et leurs espoirs.

D'eux, j'ignore en fait tout ce qui ne figure pas sur papier.

D'eux, je me sens proche.

Et là,

Je me prends ce qu'on appelle un "putain d'effet miroir" en pleine tronche et je me retrouve l'estomac noué. Je sors prendre l'air, je souffle. Quelques larmes coulent le long de mes joues. Je prends la mesure de ce qu'il se passe en ayant conscience que les blessures de ces gens présents dans ces dossiers viennent simplement réactiver les miennes. Je me sens conne et fragile, d'un coup ! A une époque, j'aurais lutté, résisté afin de ne pas laisser sortir mes émotions, plus maintenant, car c'est une réaction malsaine. Je me re-construis, j'apprends à me connaître et cela passe par le fait de vivre ce genre de situations que je trouve gênantes mais qui doivent exister quand même pour me permettre d'avancer.

On ne fuit pas son passé ; on ne le répare pas non plus, mais on apprend à l'affronter et à le gérer pour en ressortir quelque chose de beau, même s'il était laid.

Un miroir se trouvera toujours sur notre route pour nous le rappeler...

Partager cet article

Repost 0
Published by tinotinoblog - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires

Miroir sur mesure 22/01/2014 09:31


Des exemples de miroir sur mesure sont maintenant nombreux en ligne, le
site est au choix sur le net!

Présentation

  • : Le blog de Tinotino
  • Le blog de Tinotino
  • : Comment décrire ce qui est indescriptible ? Allez vous promener au gré de ma plume, en espérant que celle-ci réussisse à vous emmener avec elle !
  • Contact

Recherche

Archives