Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 18:45

Je ne sais s'il vous arrive de profiter de nos bois et forêts. Cela m'arrive souvent. J'adore m'abreuver du spectacle offert par Dame Nature, et m'enivrer de ses douceurs sauvages. Elle met tous nos sens en éveil dès que l'on s'approche d'elle : la vue afin de se noyer dans sa beauté; l'ouïe afin de se laisser porter par ses chants; l'odorat afin de s'imprégner de son parfum; le toucher afin de surfer sur ses vagues et le goût pour se délecter de ses saveurs. À elle seule, elle est à même de mettre à contribution notre entière personne. 

 

Le soleil se lève sur la forêt en ce jour printanier. Ses rayons se frayent un chemin entre les cimes pour illuminer ce microcosme de la vie. Tout se réveille, s'active, reprenant son cycle. Les oiseaux entonnent leurs chants matinaux habituels faisant profiter de leurs vocalises tous ceux qui se trouvent en ces lieux. Telle la radio qui peut accompagner au réveil, ils apportent un peu de douceur musicale. Parmi les animaux, il y a ceux pour lesquels cela signifie le retour au bercail, et ceux pour lesquels cela sonne le début de la journée. C'est un village entier qui se met en branle.

 

Tranquillement, les arbres étirent leurs branches en agitant leur feuillage après une longue nuit de sommeil. La rosée matinale leur a permis de se rafraîchir et de se toiletter. Chacun essaie d'être le plus beau pour être considéré comme le roi de la forêt. Le bon voisinage n'est pas toujours aisé entre tous ces grands qui aimeraient s'imposer à la vue de tous. D'ailleurs, certaines espèces subissent malheureusement ces guéguerres et se tapissent à leurs pieds afin de ne pas les froisser. Elles restent dans l'ombre mais sont bien là. Elles participent également à la vie en collectivité, à leur manière.

 

Ça discute beaucoup dans le quartier. Dame Fougère se plaint de Pin Parasol qui lui fait trop d'ombre. De sa hauteur, il ne l'entend pas. Il n'en a que faire en même temps, lui, le pestiféré. Que fait-il là au milieu de feuillus? Il entend souvent ses voisins le dénigrer parce qu'il est différent. Il n'a pas de feuilles mais des aiguilles. Cela suffit à provoquer la méfiance et la réticence des autres qui ne le comprennent pas. Il se sent seul et peine à s'intégrer dans ce paysage qui ne lui ressemble pas. Il aimerait qu'on l'écoute, qu'on l'accepte mais ses voisins de chemin lui mènent la vie dure.


- Pourquoi n'est-il pas comme nous ? Il vient d'où en fait ? - s'interrogent Chêne et Frêne. 

- C'est une pauvre pomme, ce Pin ! renchérit Hêtre. Heureusement qu'il est seul, car quand il y en a un ça va, mais quand il y en a plusieurs cela pose des problèmes. Ça colle partout la résine ! 

- Ouais c'est vrai, tu as raison. En plus, il a tellement de grandes branches que j'ai parfois l'impression qu'il nous surveille. Allez savoir s'il n'est pas un espion envoyé par la DCRI. Il y a des micros dans ses aiguilles, j'en suis sûre.

- Tu es folle ma belle Fougère ! Arrête les champignons, ou prend tes cachetons, je ne sais pas, mais fais quelque chose ! - dit Chêne.

- Tu te fiches de moi en plus... En même temps quand on ne produit que des glands, on ne peut être qu'un imbécile, voilà ce que tu es.

- Il n'y a qu'à l'emprisonner ou mieux l'expulser, pour qu'il retourne dans sa pinède. - dit Frêne.

- Wow ! Oh !  Ce n'est pas un peu fini vous trois, s'exclame Châtaignier. Arrêtez de vous disputer sinon je commence la distribution de marrons. Laissez-le tranquille ce Pin, il ne vous a rien fait. Il n'est pas si différent de vous. Certes, il vient d'ailleurs mais ça aurait pu vous arriver. On ne choisit pas sa nature, on vit avec. Il ne va pas se transformer en feuillu pour vous plaire, il ne peut pas se renier. Je suis sûr qu'il pourrait vous apprendre des choses. Votre attitude me peine...

- Tu n'es pas d'accord pour dire que tous les arbres ne se valent pas?

- Non ! Ses racines sont plongées dans la même terre que nous. Il respire le même air aussi. Et si vous regardez bien, même différent, il nous ressemble parce que nous sommes frères d'espèces. Son être s'est adapté à son environnement, comme nous au nôtre. Il n'est ni moins bien, ni meilleur que nous. Nos différences font la richesse de notre forêt !

- Tu es un grand sage cher Châtaignier. Tu as sans doute raison...

- Je ne suis pas convaincu. Il essaie de prendre notre place. J'ai peur de voir notre espace rempli de pins, un jour. On ne pourra même plus vivre en paix.

- Mon bon Frêne, la tolérance, sais-tu ce que c'est? 

- Je sais oui merci ! On ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Cela va perturber notre équilibre végétal, lequel est déjà fragile.

- Ah? Quels changements y’a-t-il eus depuis qu'il est là ? Tu ne te nourris plus ? Tu ne profites plus du soleil ? Les promeneurs ne s'arrêtent plus devant toi ? Les oiseaux ont quitté tes branches ?

- Mais non, pfff, vous ne comprenez rien...


Ainsi s'achève cette discussion. Du haut de sa cime, Pin se rassure en se disant que rien n'est perdu. Il écoute ses camarades se quereller en espérant que la sagesse les gagne tous un jour. Il esquisse un sourire quand il entend Fougère se plaindre du bruit provoqué par les crissements de branches de Frêne. Décidément, elle ne sait que râler ! Il repense aux divers commérages que celle-ci colporte dans toute la forêt. Elle n'en loupe pas une à se mêler de ce qui ne la regarde pas et raconter des âneries. Elle est souvent à côté de ses racines la pauvre.


 Vivre ensemble en harmonie dans son habitat n'est pas facile. C'est en renforçant la cohésion sociale entre les individus et non en accentuant les clivages que cela s'envisage.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by tinotinoblog - dans Inclassables
commenter cet article

commentaires

Mussipont 14/03/2012 21:35


Sans oublier que le Hêtre est originaire d'Europe Centrale, le châtaignier vient d'Asie mineure tout comme le marronier, etc... ça me rappelle furieusement un certain pays!

tinotinoblog 29/03/2012 20:05



Et le Frêne, de là où la taule est rance ! Je me suis bien éclatée ceci étant à préparer ce petit texte plein de sens.



Présentation

  • : Le blog de Tinotino
  • Le blog de Tinotino
  • : Comment décrire ce qui est indescriptible ? Allez vous promener au gré de ma plume, en espérant que celle-ci réussisse à vous emmener avec elle !
  • Contact

Recherche

Archives